Coffrage ou parpaing ?

  • par

Les travaux de construction et leur dilemmes ont commencé dès que l’homme a eu besoin d’un toit. A ce jour, le secteur du BTP évolue doucement avec l’avancée de la technologie et on y retrouve un bon nombre de recherches consacrées pour l’innovation, stimulées par une architecture débridée.

Pour autant, en matière de maçonnerie, la construction reste en grande partie traditionnelle.  Le parpaing est un matériau de base, avec le béton armé et coulé nécessitant quant-à lui d’utiliser la technique du coffrage.

Il y a des rares fois ou le dilemme de choisir l’un ou l’autre peut se poser.

Les avantages du parpaing

Le parpaing est un matériau issu d’une idée particulièrement intelligente dans le milieu de la construction. Il est constitué de blocs de béton et peut prendre différentes formes. Souvent, on en voit fabriquer avec la forme d’une brique qui peut être creuse ou pleine. Le parpaing s’assemble facilement, et ce, toujours à la manière de brique, c’est-à-dire, avec du ciment et du mortier. On en utilise souvent pour ériger des murs de façades, des clôtures ou encore des murs porteurs…  dans des villa ou de petits immeubles.

C’est un matériau très polyvalent et surtout apprécié du fait de sa solidité.

Cela le rend très résistant dans le temps et lui assure alors une grande longévité. D’ailleurs, ce critère est très recherché dans le secteur du BTP. Cela permet de dimensionner des édifications sur de nombreuses années et d’ajuster sa valeur. Il permet également de faire une nette économie puisqu’il s’acquiert à moindres coûts. En effet, on obtient le parpaing à partir de 30 euros pour le mètre carré. Toutefois, on peut reprocher au parpaing le fait qu’il n’assure pas une bonne isolation thermique, surtout, les modèles creux. C’est un critère de plus en plus important.

La dalle coffrée

Le béton issu du coffrage est un élément courant dans la construction, surtout, celles de grande envergure. Le coffrage permet d’avoir une dalle homogène dans toute sa structure. On peut également choisir d’ajouter des fortifications à l’intérieur ou non. Outre cela, l’élaboration d’une dalle est minutieusement assurée par un spécialiste qui pourrait conseiller de rajouter certains éléments selon les attentes du client. La dalle en béton est de nature, très résistante. Le fait qu’elle soit pleine en assure une bonne isolation thermique par rapport au parpaing. Cependant, le coffrage nécessite le fait d’avoir un matériel complet, à savoir, les planches ou banches de coffrage, l’espace libre en extérieur, l’accessibilité pour les machine qui vont amener le béton et porter les panneaux de coffrage, etc.

De nos jours les banches de coffrage léger manu-portable son un atout non négligeable sur certains de ces points. La vente de coffrages se fait la plupart du temps sur la base de packs. Il existe également un marché de la rénovation, de l’occasion et de la location de coffrages.

A part cela, il demande également du temps et des moyens surtout pour creuser les tranchées. Cela engendre alors un coût  assez élevé, sans parler aussi du caractère asynchrone.